Accueil > Compte-rendus > grand raid des p’tits suisses normands 2012

grand raid des p’tits suisses normands 2012

samedi 5 mai 2012

compte-rendu de tof chaput et fabrice.

4h30:Nous nous réveillons pour recevoir nos dossards et nos pûces. Nous sommes les premiers à déposer nos VTTs dans le parc. Nous nous préparons tranquillement et sans stress.

Nous sommes prêts et nous montons dans le bus qui nous mène à Clécy . Le briefing clair se termine rapidement et sans transition le départ de cette 2ème édition est donné. Nous plaçons lentement nos postes et nous sortons dans les derniers pour les rechercher . La CO urbaine de 6kms est facile , nous ensuite enchainons par du bike&Run. Ma roue libre est capricieuse et ne se laisse plus entrainer par sa cassette. Je crains de ne pas pouvoir pédaler. Difficilement et avec de nombreux arrêts, j’arrive à avancer ..... une erreur de pliage de carte nous fait oublier un poste et nous rallonger d’un bon km . Nous sommes alors dans le ventre mou du classement. Nous poursuivons par le trail et nous remontons sans griller nos forces quelques concurrents, notre moyenne est 10 km sur les 2 premières heures de course. Nous enchaînons par 4kms de Canoe , nous sommes alors 45ème. Le canoé ne change pas ou peu notre classement et nous comptons sur la CO pour gagner quelques places. Le dénivelé et la végétation freinent notre allure et nous rattrapons une dizaine d’équipe à l’arrivée. Le retour en bike & run nous permet de doubler de nombreuses équipes mais le pneu de Fabrice se dégonfle, nous repartons après 5mns sans nous faire rattraper . Malheuresement, notre carte mouillée est illisible sur la partie finale et nous prenons une mauvaise option qui nous rallonge encore d’un bon km (avec du dénivelé...) et nous retrouvons les équipes que nous avions doublés....Une raideuse débouchant de ma gauche a pris un chemin de traverse pour raccourcir son parcours....L’absence de poste lui a permis de couper...
Nous remontons nos 2 vélos et nous recherchons 3 postes avant de nous rendre à la CO. La roue se dégonfle à nouveau , mon vélo "cale" après la moindre descente.Les postes sont assez faciles à trouver, toujours bien placés. Le dénivelé nous engage à descendre souvent de nos vélos et même à les déposer pour valider notre 1er poste ( proche de la ruine). Nous arrivons à 13h 20 au départ de notre prochaine CO, avec 20mns de retard sur la barrière Horraire. Nous sommes quand même acceptés .Moins de 20 équipes sont arrivées avant l’horraire fatidique, bref ici on rigole pas.....40 équipes arriverons avant 13h30 et aurons le droit de chasser les postes. Chaque équipier à son parcours, c’est sympa . L’échelle et le dénivelé, la végétation et la fatigue nous oblige à souvent marcher... C’est un dur plaisir.

Un petit sandwich, nous replaçons des postes et nous repartons sur nos VTT en peloton direction Clécy.Une erreur de positionnement d’un poste nous sème le doute, nous suivons notre peleton qui nous mène à notre erreur de report (distance).Nous ne perdons pas trop de temps malgré des mauvais choix dans la lecture de notre itinéraire mais nous réagissons vite.
Nous arrivons au pont de Clécy à 15h20, trop juste pour enchainer la descente , le tir et la CO.Mes réserves en eau sont à sec , nous devons nous arrèter et nous n’avons plus le temps de nous rendre dans les temps à la CO....Dommage....
Nous enchainons les 2 épreuves sans contraines de temps, le rythme est cassé, nous sommes hors course....

Nous rentrons tranquillement avec le galibier...nous poussons nos vélos au sommet....Nous nous trompons entrainant quelques équipes ....Fallait pas suivre !!!!

Nous passons au ravitaillement de la CO....sans CO , nous faisons le plein à nouveau et nous rentrons.

Nous finissons 31ème sur 75. Contents, fatigués et un peu frustrés de ne pas avoir réussis à tout faire.
C’est un super raid, exigeant physiquement. Nous avons fait quelques erreurs, perdu un peu de temps avec nos soucis mécaniques, mais nous pensions au regard de notre condition pouvoir tout faire....
.....