Accueil > Compte-rendus > Compte-rendu du raid de la Morideiz 2016

Compte-rendu du raid de la Morideiz 2016

mardi 31 mai 2016

Aprés avoir manqué le bus lors du raid des Amis de Steph, nous arrivons à Morrieux (22) pour le raid de la Morideiz 2016, sous un ciel gris et frais, avec une heure d’avance sur le départ avec cette fois-ci mon équipier habituel, Tof ! Cela nous laisse du temps pour nous préparer, coller quelques affiches du Défi de la Pierre Percée (25/26 juin) et apprécier l’accueil sympathique des organisateurs.

9 h, départ en masse des 26 équipes engagées (c’est peu) en course à pied, puis en CO urbaine dans le village. Sur un rythme assez soutenu, Tof oriente bien sur cette CO sans difficulté. Nous récupérons les VTT pour une section VTT de 4.5 km en suivi d’itinéraire avec quelques jalons ! Entre marais, bois et champs cultivé (d’ailleurs certains n’écoutent pas les consignes en traversant des propriétés privées...), la section suivante propose 6 balises. Après avoir poinçonné les 2 premières balises dans le bois, nous décidons de revenir sur nos pas pour pointer celle du pont dans le marais, afin de ne pas revenir sur celle-ci lors de la fin de la CO qui se termine à l’embarquement du canoë, notre point faible... Tout se passe bien et après une boucle d’1.5 km et 3 balises sur le plan d’eau, une petite section en VTT permet de rejoindre une épreuve hors chrono : l’accrobranche. Une activité sympa, un peu chronophage (pour ne pas perdre de temps, nous prenons le parcours facile), avec des balises à poinçonner en hauteur, et des fins d’atelier parfois musclés...

Un petit ravitaillement et c’est parti pour la section VTT la plus longue (29.5 km). Olivier prend la carte et impose un rythme soutenu. Une orientation sans failles nous permet de rattraper des équipes devant. Au passage d’une route, des signaleurs nous indiquent notre 2ème place ! Alors, on carbure encore plus, mais une équipe arrive tout de même à nous dépasser, mais parvenons à nous accrocher pour terminer en même temps à l’approche de la section CO. Tout va se jouer là !

Une CO dans les landes et rochers qui nous rappelle le trail d’Erquy... Ce n’est pas très loin et le décor est magnifique ! La première balise nous pose un p’tit problème, car la carte indique qu’elle est proche du chemin, sur un changement de végétation que l’on distingue mal... Environ 2 minutes de perdues et la suite s’enchaîne bien, le long du littoral. Mais la confusion s’installe sur les 2 balises situées en fond de vallée. Difficile de savoir si la carte est à jour, mais le chemin pour accéder à la balise est difficile d’accès (orties très piquantes !!). Tof trouve enfin la balise et après quelques minutes de perdues, nous pointons la dernière en bordure de la plage.

Le retour se fait par un chemin pentu et les jambes commencent à se faire sentir. De retour au poste de contrôle, on s’hydrate et on reprend les VTT en ne sachant pas notre position et on garde le rythme sur des chemins montants et des pistes techniques et agréables. Nous rejoignons l’arrivée en nous indiquant le couloir d’arrivée. Quelques mots au micro et Tof prend position pour l’épreuve surprise : du tir à la carabine laser. Premier tir réussi, second aussi alors il continue pour effectuer un 5/5 permettant de gagner 5 minutes de bonus.

Les + :
- une organisation chaleureuse et bien ficelée
- des sections variées et multiples

Les - :
- des circuits trop jalonnés
- l’absence des boîtiers électroniques

Résultat : 4ème place en 3 h 10 (à 2 minutes du podium)